Archives mensuelles : octobre 2015

APPEL A LA MOBILISATION DES RETRAITES POUR LA DEFENSE DE LEUR POUVOIR D’ACHAT

dessin-coco-retraite-femmes-1
Après avoir déposé plus de 100 000 cartes pétitions auprès du Président de la République, les 9 Organisations ont décidé de poursuivre et d’amplifier la mobilisation des retraités dans la défense de leur pouvoir d’achat le 24 novembre 2015.

Appel intersynd- 13.10.15 action 24 novembre ici

tract action retraite_24 novembre ici

tract CGT ARRCO AGIRC: Non Laurent Berger CFDT, n’a rien sauvé!!!

ob_7032d5_agric-arrco-vol-de-vie-2

La CGT a mis à disposition des syndicats un tract dénonçant l’Accord de principe ARRCO  AGIRC entre les 3 organisations patronales et la CFDT, CGC et CFTC qui devrait être signé ce vendredi 30 octobre.

C’est le report de l’âge de départ à la retraite et la baisse du niveau des pensions qui sont programmés avec des conséquences directes pour des millions de salariés et retraités.

Le tract confédéral rappelle ses enjeux et les propositions de financement CGT pour les retraites complémentaires.

La diffusion la plus large dans les entreprises de ce tract dénonçant cet accord signé sur le dos des salariés est indispensable, face à la campagne médiatique qui présente Laurent Berger comme sauveur du système quand cet accord voulu par le MEDEF permet de reculer de fait l’âge de la retraite !

TRACT accord Agirc Arrco oct 2015 ici

MOTION UDCGT95 : AIR FRANCE

Alexandre DE JUNIAC,Président-Directeur Général d’Air France-KLM

45, rue de Paris  95747 Roissy CDG Cedex

 MOTION

La répression syndicale cette autre forme de violence, doit cesser immédiatement chez Air France,

NON A LA LOI DU BAILLON, oui à des négociations loyales et respectueuses!!!

 Monsieur le Président,

L’ensemble des syndiqués du Val d’Oise soutient les 5 camarades d’Air France, suite à leur mise en garde à vue brutale d’hier  matin ainsi que tous les salariés sous le coup de procédures disciplinaires dans le cadre de ce conflit social.

Cette escalade répressive et policière, causée par  une chemise arrachée lors d’un mouvement de foule regrettable, est des plus disproportionnée et est une violence encore plus condamnable.

Faire payer de leur « peau  pour l’exemple », des militants de la CGT et des personnels en grève, ne résoudra en rien l’état désastreux du dialogue social dans notre pays.

la répression n’est pas la solution !

 L’UD CGT 95 Condamne  cette  autre forme de violence, celle de l’annonce de 3000 suppressions d’emplois supplémentaires, 3000 familles jetées dans la précarité, due à de mauvais choix stratégiques,  mettant à mal les conditions de vie et de travail de l’ensemble des salariés et le service de transport aux usagers d’Air France.

Dans cette période d’austérité où le capital, les politiques et les actionnaires ne sont jamais rassasiés, il est de notre prérogative de nous mobiliser  pour que les salariés retrouvent leur place dans la société et que l’entreprise devienne un véritable lieu d’épanouissement et de progrès social dans l’intérêt de tous.

Il est de VOTRE responsabilité  de rétablir un véritable dialogue social soucieux de la vie de vos personnels, et de mettre tout en œuvre pour relancer de véritables négociations sereines et constructives pour l’avenir des salariés et de votre entreprise.

L’UD CGT 95 s’insurge contre toutes les répressions syndicales et se mobilisera toujours aux côtés des militants et salariés qui les subissent.

L’UD CGT 95 exige le respect de nos droits fondamentaux de  nous organiser, de nous défendre, de manifester et de faire grève pour la satisfaction de nos légitimes revendications.

 

L’UD CGT 95 exige l’arrêt de cette politique « démesurée  du Talion», de l’escalade répressive et de l’acharnement contre notre organisation syndicale, nos camarades, ainsi que l’arrêt immédiat de toutes procédures judiciaires et disciplinaires dans le cadre de ce conflit.

Nous ne céderons jamais à l’intimidation  et aux violences faites à notre encontre, et participerons activement à toutes initiatives syndicales de nos camarades d’Air France pour le retour dans leurs droits et la satisfaction de leurs revendications.

Pour la Commission Exécutive de l’Union départementale CGT du Val d’Oise

Le secrétaire général

Yann GARROUI

Le 16 octobre 2015, pour mes droits à la retraite complémentaire : j’agis !

ob_2b9769_dessin156

Financer et pérenniser les retraites autrement c’est possible !

Le 16 octobre prochain se tiendra une nouvelle réunion de négociation sur l’avenir de nos régimes ARRCO et AGIRC.

Le MEDEF entend imposer un recul sans précédent. Tout d’abord, pour les retraités actuels qui verront leurs pensions bloquées. Rappelons que celles-ci le sont déjà depuis 2013.

Ensuite, pour tous les futurs retraités qui vont voir le prix de l’acquisition du point augmenté et donc le montant de leur retraite complémentaire diminué. Il propose également de reculer l’âge effectif de départ en retraite  en instaurant des abattements jusqu’à 65 ans pour tous les salariés qui partiront à l’âge légal.

Enfin pour la catégorie cadre, la mise en place d’un régime unifié (fusion ARRCO et AGIRC) qui au-delà du fait qu’il permettra de se servir des réserves des non cadres pour financer les retraites des cadres, actera la suppression de la garantie minimale de point qui bénéficie aux cadres les moins payés (environ 36%) et la remise en cause du statut cadre.

La CGT a porté des propositions pour équilibrer les régimes et les pérenniser.

Continuer la lecture de Le 16 octobre 2015, pour mes droits à la retraite complémentaire : j’agis !

Pontoise : La colère gronde dans les écoles…

IMG_0385

Plus de 120 personnes au rassemblement du 26 septembre 2015 à Pontoise pour exiger une atsem par classe (nomination des 4,5 atsems manquantes, remplacements des congés courts et longs)  Rétablissement des dotations par élève  Rétablissement des salaires animateurs et enseignants pour les heures d’étude surveillée et de tap.  Un plan de titularisation des personnels municipaux des écoles.

Le Maire de Pontoise doit entendre nos revendications,

Non à l’austérité dans les écoles publiques !

La mobilisation continue avec une nouvelle mobilisation prévue le :

 Samedi 10 octobre 2015

 10H30 Place de l’Hôtel de ville de Pontoise

Assemblée Générale le  jeudi 15 octobre – 18H30 Salle polyvalente de l’école Cézanne

violence: une chemise ou 3000 emplois déchirés?

Communiqué cgt Air france

Alors que la direction vient d’annoncer un nouveau plan désastreux pour l’emploi, près de 3 000 emplois vont être dans un premier temps supprimés, tout le monde gardera en mémoire les images diffusées de la violence avec laquelle certains dirigeants ont été traités après le CCE du 5 octobre.

La Cgt condamne les agressions physiques qui ont eu lieu ce jour. La Cgt condamne tout aussi fermement l’attrition et les licenciements que la direction s’apprête à mettre en œuvre. « Qui sème le vent récolte la tempête », écrivait Nizami (XIIè) dans un de ses poèmes.

 

12088419_10153568475583930_8818540721842761312_n