La maison des syndicats, n’est pas à vendre, elle appartient aux salariés du département !

banderole page info maison syndicats

Dans ce contexte de remise en cause permanent des acquis des salariés, de leurs moyens et outils,

nous appelons tous nos adhérents, élus et mandatés, nos structures professionnelles et territoriales,

nos professions et retraités, nos syndicats et sections syndicales à se mobiliser lors d’une

 

ASSEMBLEE GENERALE DEPARTEMENTALE DE SYNDIQUES

le mercredi 15 octobre 2014 à partir de 17 h. jusqu’à 19 h.

salle n° 2 – maison des syndicats à Cergy.

banderole maison syndicats finale

Lors de la séance publique plénière de l’Assemblée Départementale du Conseil Général

le vendredi 17 octobre 2014 à 9h30

devant le Conseil Général – Avenue du Parc à Cergy.

La Présence des militants le 17/10 dès 7H30 est souhaitée autour de barnums, du Kangoo, de la sono), café et croissants.

Il nous faut réussir cette initiative et faire une démonstration de force pour montrer notre détermination aux élus du Conseil Général pour garder nos locaux.

 

 

16 octobre 2014 tous en grève et manifestation RDV 13h00 Place de la Nation, PARIS

Moins 18 milliards pour l’Etat…

Moins 11 milliards pour les collectivités territoriales…

Moins 21 milliards pour l’assurance maladie et la protection sociale…

Austérité et plus de 5 millions de privés d’emploi!…

Salaires et conditions de travail de misère … 

STOP A LA CASSE SOCIALE

Le 16 octobre tous dans la rue !

Le 4 décembre dans les urnes !

tract austérité UD95 doc ici 

Le camp d’internement oublié d’Aincourt…

sous l’Occupation, le sanatorium d’Aincourt dans le Vexin fut réquisitionné par le régime de Vichy pour être un lieu de détention des communistes de la région parisienne, militants de ce parti interdit et syndicalistes de l’ex-CGTU, dès le 5 octobre 1940.(sources blog : http://www.le-blog-de-roger-colombier.com/page-4744500.html)

Cérémonie Commémorative du camp d’internement d’Aincourt
Samedi 4 octobre 2014 à 15h00
Parc de la bucaille, devant la stèle du GHIV
en mémoire des 7 fusillés du camp

                                                                                                                                           Venez nombreux

ACTIFS et RETRAITES: PAS DE TERGIVERSATIONS AGISSONS LE 30 SEPTEMBRE

Manifestation

Le 30 septembre 2014

Devant la Préfecture de région
5 rue Leblanc Paris 15e

 En face de l’hôpital Pompidou – RER Bd Victor – métro Balard

 

à 14 h 30 où une délégation sera reçue.


Ensuite MANIFESTATIONjusqu’à France Télévision

Exigeons:

–          Un rattrapage immédiat de 300 € par mois pour tous les retraités.

–          La revalorisation des pensions et des retraites complémentaires au 1er janvier indexées sur les salaires moyens

–          Le minimum retraite égale au Smic que la CGT revendique à 1700€ brut pour une carrière complète.

–         Le relèvement des pensions de reversion à 75% de la retraite initiale

–         Le rétablissement de la 1/2 part pour le calcul de l’impôt sur le revenu.retraites_CGT

MOBILISONS, NOUS : PROTECTION SOCIALE, EMPLOIS, SALAIRES…

L’Union Départementale CGT 95 appelle :

 tous lesmilitants,

les syndiqués, les salariés, actifs ou privés d’emploi,les retraités à se mobiliser :

les 30 septembre et 16 octobre 2014

 tous les salariés à participer massivement à

toutes les élections du public comme du privée notamment celledu

4 décembre 2014.

Tous ensemble,

dans toutes les formes d’actions, par la grève et par le vote,

imposons des négociations sur nos revendications..                                                                                                     tract UD mobilisations sept oct 2014 ici

L’Union Syndicale des Retraités CGT du Val d’Oise enfin reçue par le préfet

Envisagée depuis 8 février 2014, il aura fallu une manifestation sur le parvis de la Préfecture et un courrier de rappel pour que le 3 septembre dernier, une délégation USR CGT ait été enfin reçue par le Préfet.

La CGT y a notamment défendu ses revendications :

 

  • Un rattrapage immédiat du pouvoir d’achat de 300 euros par mois pour tous les retraités,
  • Le retour à la revalorisation annuelle des pensions du secteur public et privé (CNAV et complémentaire) au 1er janvier 2014 avec indexation sur le salaire moyen.
  • Un minimum de pension égal au SMIC que nous revendiquons à 1 700€.
  • Le relèvement des pensions de reversion à 75% de la retraite initiale.
  • Le rétablissement des remboursements à 80% de l’assurance maladie et la suppression des dépassements d’honoraires.
  • La prise en charge de la perte d’autonomie par la Sécurité Sociale avec financement au niveau des besoins, quel que soit l’âge du patient.
  • Le développement des hôpitaux publics et des centres de santé de proximité à partir des besoins de la population.
  • La construction de maisons de retraites publiques avec des tarifs accessibles à tous.
  • Le rétablissement de la demi-part pour enfant accordée aux veuves et veufs dans le calcul de l’impôt sur le revenu.
  • L’abrogation des augmentations de la TVA du 1er janvier 2014.
  • Le renforcement et maintien de tous services publics de proximité.
  • Une carte de transport à tarif réduit sur toute l’Ile de France pour tous les retraités.
  • L’instauration de tarifs réduits pour tout ce qui touche à la culture (musées, sports, cinéma, théâtre, etc…) pour rompre l’isolement des retraités.

 

Notre entrevue avec le préfet, qui a duré prés de 2 heures, nous a permis de débattre longuement sur la situation réelle des retraités, leurs besoins et de leurs revendications. Nous avons également souligné que les retraités étaient des citoyens à part entière et que le niveau de leurs pensions ne pouvait être en aucun cas une variable d’ajustement pour faire baisser le salaire total des actifs comme s’empresse de le faire le gouvernement actuel à la demande du Medef.

 

L’ensemble de nos revendications ont été remises par écrit au préfet, qui devrait nous répondre prochainement.

 

Sans attendre, comme dans toute la France à l’appel de la CGT, FO, SOLIDAIRE, FSU, CGC, UNRPA, LSR, FGR, CFTC,… l’USR CGT du Val d’Oise invite tous les retraités à agir dans l’unité, le mardi 30 septembre, afin de défendre leurs conditions d’existence.

 

Cergy, le 3 septembre 2014