Bonnes vacances bien méritées et préparations d’un 15 septembre 2016 Gonflé à Bloc!!!

camping loi travail

L’intersyndicale constituée autour de la lutte contre la loi Travail, a décidé de mettre à votre disposition une carte postale ici que vous pouvez envoyer au Président de la République depuis votre lieu de vacances. Une occasion de signifier que vous serez de retour à la rentrée pour manifester votre opposition à la loi Travail.

Sondages après sondages, le rejet de cette loi régressive est massif et sans appel.
Dernier en date, le sondage Odoxa-FTI paru le 18 juillet, relève que 7 français sur 10 sont « mécontents de l’adoption définitive du projet de loi travail » et plus de la moitié d’entre eux « souhaite que les manifestations contre le texte se poursuivent ».

Opposée à cette réforme régressive mais favorable à un réel projet social, un code du travail du XXIème siècle, la CGT continuera à mener cette bataille autant légitime que nécessaire.

Rendez-vous le 15 septembre, pour la journée d’action interprofessionnelle décidée par l’intersyndicale.

Argenteuil Le 24 juillet 2016 : L’UD CGT95 porte son maillot ROUGE sur le TOUR DE FRANCE!!

13654406_10206292077492865_959371395645541480_n

Le Tour de France, c’est aussi le Tour de la France. De cette France populaire, chaleureuse et familiale. Celle qui travaille, qui résiste et qui lutte. Celle qui ne s’en laisse pas conter. Jamais ! Celle qui donne au Tour de France ces belles couleurs de fête.

Depuis 1947, la Vie ouvrière, devenue la Nouvelle vie ouvrière (NVO), le journal de la CGT, fait partie de cette fête. Sa présence sur cet événement est historique et naturelle.
Le tour de France est aussi l’occasion de porter les couleurs de la CGT auprès d’un public populaire, chaleureux et familial. Constitué pour l’essentiel d’ouvriers, d’employés et de retraités.

Le 24 juillet 2016, tradition exige, la CGT 95 était présente à Argenteuil pour porter son maillot rouge contre la loi travail !!!

Photos ci-dessous (lire la suite)

Continuer la lecture de Argenteuil Le 24 juillet 2016 : L’UD CGT95 porte son maillot ROUGE sur le TOUR DE FRANCE!!

communiqué CGT du 28 juin 2016 :le 5 juillet on continu !!!

13533134_258576381183239_5881528227389497224_n

Loi travail, Au contraire de l’essoufflement, une détermination croissante

704129 votations ont été remises ce matin au service de la présidence de la république venant de 15796 bureaux de vote, avec une expression de 91,99% pour le retrait du projet de loi travail.

Résultat obtenu en à peine 3 semaines. Un premier comptage, l’activité intense de la période n’ayant pas permis à toutes les structures de faire remonter leurs chiffrages. D’où notre décision de faire perdurer la votation jusqu’au 5 juillet, jour d’ouverture des débats à l’Assemblée Nationale.

Ce premier résultat n’en est pas moins un véritable succès de participation et, ceux qui prônent la démocratie à l’entreprise, la prise en compte de l’avis des salariés feraient bien de le prendre en compte et d’entendre la voix de la raison et du peuple, nul doute que d’ici le 5 juillet ce sera plus d’un million de votations qui seront recueillies, ne pas entendre, de leur part, serait nier l’expression démocratique qu’ils vantent tant.

Près de 200 000 manifestants à travers plus de 91 initiatives sont comptabilisés.

Aujourd’hui, le mouvement ne cesse de s’élargir à de nouvelles professions telles les salariés de la restauration scolaire de Lyon.

A Paris la mobilisation ne décroit pas non plus, 60 000 manifestants, même si une fois de plus des dysfonctionnements notoires dans les consignes données aux forces de l’ordre se sont avérées. En effet, sans même en avoir été prévenue, des chemins d’accès à la place de la bastille ont été interdit a nombre de camionnette avec ballons de structures, mais pire, il en a été de même pour les manifestants à pieds. Pour ceux qui ont pu accéder, une fouille au corps quasi au sens propre du terme était pratiquée, un tel zèle ne peut qu’interroger.

Qu’à cela ne tienne, à Paris comme ailleurs, la détermination reste. La loi travail est toujours rejetée par 70% de la population et la mobilisation est partagée et soutenue par 62%.

Le gouvernement ne peut rester sans considération face à cette réalité, ce même gouvernement qui ne cesse d’évoquer le respect de la démocratie, parole du président de la république lundi à propos du référendum en Angleterre, dixit « il faut savoir entendre la voix des peuples », la CGT est pleinement d’accord, charge aux pouvoirs en place d’assumer leurs responsabilités.

La rencontre de demain avec le Premier Ministre et la Ministre du travail en est l’occasion.

L‘intersyndicale FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL à d’ores et déjà programmée une nouvelle journée de grève et de manifestation le 5 juillet, jour d’ouverture des débats à l’Assemblée Nationale. La loi travail est et restera inacceptable, la CGT y est opposée et exige la suspension des débats parlementaires et la suppression des articles qui en sont la colonne vertébrale au profit d’une véritable négociation de loi de progrès social.

Montreuil le 28 juin 2016.

Photos cgt Val d’Oise ci dessous (lire la suite)

Continuer la lecture de communiqué CGT du 28 juin 2016 :le 5 juillet on continu !!!

Préparons ensemble un 28 juin offensif !!!

New_York_1997

10ème manifestation en 4 mois

Le gouvernement peut-il encore faire la sourde oreille ?

jeudi 23 juin 2016 communiqué CGT

Malgré les menaces, les valses hésitation d’un gouvernement aux abois, les 7 organisations syndicales opposées au projet de loi Travail ont imposé les manifestations et rétabli les salarié-e-s dans leur droit légitime et constitutionnel à manifester.

Aujourd’hui, à Paris et dans tout le pays, des centaines de milliers de manifestants ont encore démontré, en intersyndicale, leur détermination à combattre le projet de loi travail et dire « Stop » !

Stop à la négation du dialogue social !

Stop à la stigmatisation du mouvement social !

Stop au projet de loi Travail !

Partout en France, la mobilisation ne faiblit pas et chaque jour les salarié-e-s mobilisé-e-s inventent de nouvelles formes d’action pour expliquer leur rejet du projet de loi et imposer de nouveaux droits sociaux.

La CGT a déposé ses propositions alternatives vendredi dernier à la ministre du travail en demandant notamment la suspension du débat parlementaire. Elle attend maintenant d’obtenir des réponses !

Le président de la république doit enfin répondre à la demande de rencontre faite depuis le 20 mai par l’intersyndicale.

La CGT dénonce la colonne vertébrale de ce texte qui généralisera le dumping social déjà bien trop présent dans nos entreprises. La CGT revendique des droits nouveaux pour les salariés et un code du travail du 21ème siècle.

Partout sur le territoire, des votations citoyennes massives s’organisent. Elles seront remises lors de la prochaine journée nationale d’action et de manifestation du 28 juin.

Plus que jamais, avec les salarié-e-s, la CGT est déterminée à gagner.

Montreuil le 23 juin 2016

23 et 28 juin 2016 Une seule solution… poursuivons !

13495053_1616373378676273_6456066377409014203_n

COMMUNIQUE REGIONAL UNITAIRE

CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – FIDL – UNL d’Ile-de-France

Une seule solution… poursuivons !

Massive, dynamique, combative, revendicative, la manifestation nationale unitaire du 14 juin a été une très grande réussite. Les salariés, les sans-emplois, les jeunes, les étudiants étaient venus en nombre et le cortège de la région Île-de-France était une nouvelle fois impressionnant.

Malheureusement, cette grande réussite a été entachée par des violences inadmissibles n’ayant rien à voir avec la lutte contre la loi travail. Encore une fois nos organisations syndicales n’ont pu manifester jusqu’au terme de la manifestation pourtant déposée, et ont été noyées sous les nuages de gaz lacrymogènes. Nos organisations condamnent sans ambiguïté ces violences qui ont émaillé les abords de la manifestation bien loin de notre service d’ordre qui une fois encore a joué tout son rôle en assurant, du mieux possible le bon déroulement du cortège et la sécurité des manifestants.

Continuer la lecture de 23 et 28 juin 2016 Une seule solution… poursuivons !

Votation citoyenne en ligne

Urne votation citoyenne

Loi Travail

Votation citoyenne en ligne

Pour ou contre la Loi Travail ? Pour ou contre de nouveaux droits ? Exprimez-vous !

La démocratie ayant un sens pour les salarié-e-s, les jeunes, les privé-e-s d’emplois, les retraité-e-s, les organisations syndicales et de jeunesse, mobilisées depuis presque 3 mois décident d’une VOTATION CITOYENNE dans les entreprises, les administrations et les lieux d’étude.
Vous pouvez exprimer votre avis en ligne ici :

votez ici en deux clics

tous le matériel pour organiser des « votations » papier ici :

http://votationtravail.fr/

Mobilisation du 14 juin 2016 :1.300.000 manifestants : le gouvernement est-il aveugle et sourd ?

13406858_10206024570725363_801274428431397259_n

1.300.000 manifestants aujourd’hui dans tout le pays, plus de 4 heures avant que les derniers manifestants parisiens quittent la place d’Italie, des délégations de syndicats européens présentes en nombre, arrêt total de la production dans certaines entreprises, des sites d’ordures ménagères bloqués, des centaines de milliers de votation pour le retrait du projet de loi recueillies aujourd’hui… Qui a parlé d’essoufflement ?

Ce sont des centaines de milliers de salarié-e-s, privé-e-s d’emplois, retraité-e-s et étudiant-e-s qui, depuis trois mois, luttent pour exiger le retrait du projet de loi travail et pour l’ouverture de véritables négociations pour gagner des droits nouveaux.

Après les pétitions, les manifestations, les grèves (pour certaines reconductibles) et les occupations de lieu de travail, le rejet de cette loi demeure profondément ancré chez les salariés.

A nouveau, la CGT dénonce les violences qui ont émaillé la manifestation.

Depuis 2 semaines, l’intersyndicale opposée à cette loi a débuté une campagne de votation citoyenne sur les lieux de travail et les lieux de vie. Nous invitons l’ensemble de la population à s’emparer de cette votation et à participer massivement aux journées de mobilisation nationales les 23 et 28 Juin 2016.

Face à ce rejet massif de la part d’une majorité de salarié-e-s et de l’opinion publique, combien de temps le gouvernement va-t-il rester sourd aux légitimes revendications du monde du travail ? Jusqu’où devrons-nous aller ?

Fort de cette nouvelle mobilisation, la délégation qui rencontrera la Ministre du Travail vendredi 17 juin portera l’exigence du retrait ; les points majeurs du blocage étant a minima les 5 articles qui constituent l’ossature du texte.

La CGT portera également nos propositions pour un code du travail du 21ème siècle, porteur de progrès social.

La balle est maintenant dans le camp du gouvernement !

Montreuil, le 14 juin 2016

Communiqué de la CGT propos inacceptables de valls 15 06 2016 ici

Photos du cortège du Val d’Oise cliquer sur l’article pour lire la suite

Continuer la lecture de Mobilisation du 14 juin 2016 :1.300.000 manifestants : le gouvernement est-il aveugle et sourd ?

Hôpital Adélaïde Hautval : toujours dans l’action!!!

13423942_249623642078513_1945232242919761384_n

 

Dès 10h30 , vendredi  10 juin, un rassemblement s’est formé devant l’Hôpital Adélaïde Hautval de Villiers le Bel. A l’appel du collectif de défense de la santé publique de l’Est du Val d’Oise, une conférence de presse s’est tenue animée par le président du collectif, Henri Cukierman, et l’un des responsables de la CGT AP-HP, Olivier Cammas. Des interventions des responsables syndicales de l’hôpital, Martine Hoarau Da Luz et Sylvie Lefelle, et des élus présents.

Des agents d’autres hôpitaux sont aussi intervenus.

A 13h, Philippe Martinez, Secrétaire général de la CGT, est venu apporter son soutien et a ensuite visité l’hôpital, guidé par les agents. Philippe Martinez a insisté sur le fait que la médecine ne pouvait en aucun cas être traitée comme une marchandise. Il a rejoint le comité de défense de l’Hôpital. Cette initiative s’est terminée par un barbecue.

le 2 juin 2016 les grévistes EDF vous ont fait aimer les grèves!!!

 

 

 

13315639_10209956291574243_7493914848161762123_n

« Embêter le patronat et le gouvernement sans perturber les usagers »

La centaine d’agents mobilisés entendait retarder le plus longtemps possible l’intervention de leur direction pour rétablir les tarifs, interventions rendues de toute façon aléatoires, le mouvement de grève étant suivi aussi chez les techniciens. « Nous voulons toucher au porte-monnaie de l’Etat qui est le principal actionnaire d’EDF, mais aussi des entreprises commercialisatrices d’électricité comme Engie, Direct Energie, Carrefour… explique Frédéric Probel, de la CGT Energies Bagneux. On veut surtout montrer qu’on peut embêter le patronat et le gouvernement sans perturber les usagers ! »2016-06-01 Renationnalisation tract usagers ici